www.AsFaRabat.com


 
AccueilGalerieFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 le Français Di Tommaso meurt à 26 ans durant son sommeil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cox
Fondateur
Fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 40231
Age : 61
Localisation : Pays Gaulois
Date d'inscription : 08/02/2005

MessageSujet: le Français Di Tommaso meurt à 26 ans durant son sommeil   Mer 30 Nov - 6:38



Le défenseur français du FC Utrecht, David Di Tommaso, est décédé à 26 ans durant son sommeil, dans la nuit de lundi à mardi, provoquant la stupeur et un vif émoi parmi les amateurs de football aux Pays-Bas et en France, où il porta les couleurs de Monaco et de Sedan.



"David Di Tommaso est mort à son domicile" à De Meern (centre des Pays-Bas) "de façon tout à fait inattendue" et "les circonstances de son décès sont inconnues", annonçait mardi matin un communiqué du FC Utrecht, actuel 6e en première division néerlandaise.
Aucune autopsie n'avait encore eu lieu mardi et les médecins du club n'étaient pas en mesure de préciser quand celle-ci serait pratiquée.

"Nous ignorons absolument tout des causes du décès. Mais nous sommes sûrs d'une chose: il ne se dopait pas", a rapidement précisé un porte-parole du FC Utrecht.

Di Tommaso, qui laisse une femme et un enfant, avait participé dimanche au succès de ses couleurs devant l'Ajax Amsterdam (1-0). Selon des observateurs, il était apparu en très bonne forme. Il avait participé tout à fait normalement aux entraînements lundi, a confirmé le club.

D'après le médecin du club cité par l'agence néerlandaise ANP, Di Tommaso serait allé se coucher tôt lundi parce qu'il ne se sentait pas bien après le dîner.
"Il pensait avoir trop mangé", a dit le docteur Frank van Hellemondt.

Né le 6 octobre 1979 à Echirolles, dans l'Isère, David Di Tommaso était arrivé au FC Utrecht en juillet 2004. Auparavant, il avait évolué en Championnat de France à l'AS Monaco (1998 à 2001) puis à Sedan (2001 à 2004).
International espoirs, il avait été sélectionné à sept reprises chez les "Bleuets" alors sous les ordres de Raymond Domenech, l'actuel sélectionneur de l'équipe de France A.

"J'ai été profondément ému et touché par cette nouvelle, a déclaré Domenech. "A l'image du groupe vice-champion d'Europe en Suisse, en mai 2002, David était un garçon charmant et joyeux, qui avait apporté à cette équipe tout son talent de footballeur et sa joie de vivre".

Un excellent joueur et un homme exceptionnel

Défenseur central de grand gabarit (1,84 m), il était l'un des joueurs les plus souvent utilisés par Foeke Booy, l'entraîneur du FC Utrecht. L'an dernier, les supporteurs du club l'avait élu "joueur de l'année".
Ces mêmes supporteurs lui rendaient massivement hommage mardi. Le hall d'honneur du stade Galgenwaard était garni de fleurs et de maillots portant son nom.

Un registre de condoléances ouvert par le club sur son site internet recensait déjà plus de 10.000 messages de sympathie mardi en milieu d'après-midi.
"Le décès de David me touche beaucoup", commentait, très ému, le défenseur de l'Ajax, Julien Escudé, un autre Français évoluant aux Pays-Bas.

"Il était très en forme et n'avait à ma connaissance aucun souci de santé. Je le connaissais pour avoir joué en équipe de France espoirs à ses côtés. Depuis son arrivée à Utrecht, nous avions pris l'habitude de nous contacter régulièrement", poursuivait-il.

"David va beaucoup nous manquer. Nous perdons un excellent joueur et un homme exceptionnel. Il se sentait ici chez lui et avait rapidement appris le néerlandais", expliquait Jan Willem Van Dop, le président du FC Utrecht.
Très choqués et silencieux face à la presse, les joueurs du FC Utrecht ont demandé et obtenu le report de leur prochaine rencontre de championnat.

Le match prévu face à Willem II samedi prochain sera joué ultérieurement, a annoncé mardi après-midi la Fédération néerlandaise de football (KNVB).

Le décès de Di Tommaso, même s'il n'est pas survenu dans les mêmes circonstances, rappelle ceux du Camerounais Marc-Vivien Foé (en juin 2003) et du Hongrois Miklos Feher (en janvier 2004), qui avaient succombé en plein match.


AFP
source:menara

_________________
As Far Forever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.AsFaRabat.com
saadia
Vip
Vip
avatar

Féminin
Nombre de messages : 219
Age : 30
Localisation : tournai (Belgique)
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: le Français Di Tommaso meurt à 26 ans durant son sommeil   Mer 30 Nov - 7:50




Pays France
Age 26 ans
Date de naissance 6 octobre 1979
Lieu de naissance Grenoble
Date de décès 28 novembre 2005
Taille 1m84
Poids 74 kg
Poste Défenseur

Clubs : Monaco, Sedan puis Utrecht


PAYS BAS / UTRECHT :
Adieu Dito
29 novembre 2005 - Aurélien CANOT
David Di Tommaso (26 ans) est décédé mardi matin à l’hôpital d’Utrecht, victime d’un malaise cardiaque peu après son réveil. Le défenseur français d’Utrecht, formé à Monaco et relancé à Sedan, laissera un souvenir rayonnant à tout ceux qui l’ont connu. « Dito » manquera à jamais.


La vie est parfois impitoyable. Elle n’a en tout cas fait aucun cadeau à David Di Tommaso. Emporté par un malaise cardiaque quelques minutes après son réveil mardi matin. A un peu plus de 26 ans (il les avait fêtés il y a un peu plus d’un mois). « Dito » laisse dernière lui une femme, Audrey, devenue son épouse le 4 juin dernier en périphérie grenobloise et un petit garçon, Noah, qui soufflera bientôt ses deux bougies. Sans son papa qui l’aimait tellement. Un drame dont les deux familles, très soudées, ne se remettront probablement jamais. Car en plus d’être un excellent et prometteur footballeur, David était un homme comme il en existe peu : près à tout pour faire le bonheur de sa famille et de ses proches. « Dito » était un rayon de soleil à lui tout seul. La gentillesse même.

Toujours souriant et disponible, il avait fait le bonheur de tous les gens qui ont eu le plaisir de croiser sa route. Tous les anciens clubs de ce natif de Grenoble ne sont pas prêts de l’oublier non plus. Tout comme ses nombreux entraîneurs ou partenaires. Sous ses apparences de beau gosse, ce colosse avait un cœur immensément tendre. Tout n’avait pourtant pas été facile pour lui avant de devenir professionnel à Monaco. Même s’il n’était pas du genre à se plaindre. Il savait trop la chance qu’il avait d’exercer le métier dont il rêvait. Des valeurs inculquées dès son plus jeune âge par un père qui n’hésitait jamais à le recadrer.

Une chanson à son nom

Il faut dire qu’adolescent, David pensait surtout à s’échapper la nuit du centre de formation de l’ASM. Avec tous ses potes de l’époque (Squillaci est d’ailleurs resté son grand ami). Mais le talent était plus fort que ce goût de la fête. Quatre ans après ses débuts professionnels, « Dito » inscrit ainsi le titre de champion de France sur son jeune palmarès. Deux saisons plus tard, c’est la déception qui prend le dessus avec une défaite en finale de l’Euro Espoirs. Relancé par Sedan et une aventure de trois saisons en L1, l’ancien latéral, repositionné avec beaucoup d’intelligence comme stoppeur gauche par Dominique Bathenay, débarque alors à Utrecht. C’était il y a deux ans. Et « Dito » avait longtemps hésité à accepter le challenge offert par le club néerlandais.

Séduit par les installations sportives d’Utrecht, David et sa petite famille l’avaient vite été également par leur cadre de vie. Confortablement installé dans son appartement de De Meern, moins perdu que prévu dans sa pratique de la langue, le premier joueur français de l’histoire du club n’avait pas tardé à devenir le nouveau chouchou des supporters. Avant qu’il ne remporte le titre honorifique de meilleur joueur, « Dito » avait été touché par la chanson spécialement composée pour lui par les fidèles de Galgenwaard. Au téléphone ce jour-là, les trémolos dans sa voix dissimulaient mal sa joie. En début de saison, c’est avec le même plaisir évident et le même ton tremblant qu’il faisait part de ses retrouvailles avec son ancien partenaire Thierry Henry lors d’un match exhibition contre Arsenal. Il était comme cela « Dito ». Capable de s’emballer à chaque fois que la vie en valait la peine. Après une ultime victoire contre l’Ajax dimanche dernier, cet amoureux de la vie et du ballon rond a perdu cette nuit son ultime rencontre. Une cruelle rencontre. David Di Tommaso nous manquera éternellement. Me manquera éternellement.



Très touché par le drame qui a frappé cette nuit David Di Tommaso, la rédaction de Football365.fr adresse avec beaucoup d’émotion ses plus sincères condoléances à Audrey et Noah. Nos pensées vont également à la famille de David et à ses amis. Aurélien faisait partie de ceux là. Nous leur souhaitons à tous beaucoup de courage dans cette terrible épreuve.

Pour laisser des messages de condoléances
http://www.condoleance.nl/registers/register_5478.html
http://www.cssedan.com/v3/actualites/une.shtml
http://www.cssedan.com/forums/read.php?forum=2&id=13138
http://www.bunnikside.nl/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saadiamour.skyblog.com
Cox
Fondateur
Fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 40231
Age : 61
Localisation : Pays Gaulois
Date d'inscription : 08/02/2005

MessageSujet: Re: le Français Di Tommaso meurt à 26 ans durant son sommeil   Ven 2 Déc - 7:19







cest vraiment triste pour lui a son age Shocked

merci saadia pour les liens de condolenaces Wink

_________________
As Far Forever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.AsFaRabat.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le Français Di Tommaso meurt à 26 ans durant son sommeil   

Revenir en haut Aller en bas
 
le Français Di Tommaso meurt à 26 ans durant son sommeil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aliaciklo : nouveau fabricant français !
» Gendarmes français en GSX-R1000
» traduction italien, français...
» [Europe 2010-11] Les clubs français en Coupe d'Europe
» Place du Basket Français au niveau du Basket Mondial

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.AsFaRabat.com :: FOOTBALL :: FOOT INTERNATIONAL :: Joueurs - Entraineurs - Legendes de Football-
Sauter vers: