www.AsFaRabat.com


 
AccueilGalerieFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 HIstorique et infos sur Noms des Clubs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cox
Fondateur
Fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 40206
Age : 61
Localisation : Pays Gaulois
Date d'inscription : 08/02/2005

MessageSujet: HIstorique et infos sur Noms des Clubs   Ven 25 Sep - 18:26

Un club, c'est un maillot, une identité, un
palmarès. Mais c'est avant tout un nom qui, aussi étrange soit-il, ne
doit jamais rien au hasard. Si les Football Club, United, Olympique ou
Athletic, et leurs déclinaisons selon les langues, sont aisément
compréhensibles, qu'est-ce qui se cache derrière le choix de Juventus,
Arsenal, CSKA, Independiente ou Galatasaray ? FIFA.com vous embarque
pour un voyage dans le temps, aux origines des grands noms du football
mondial.

Berceau du sport roi, l'Angleterre a vu certains de
ses clubs les plus prestigieux naître dans des usines. Ainsi, les
ouvriers de l'entrepôt d'armes du Royal Arsenal de Woolwich à Londres,
n'eurent aucune difficulté à choisir leur appellation. Le canon sur
l'écusson du club et le surnom de Gunners rappellent aux plus jeunes
que le nom d'Arsenal n'est en aucun cas lié aux rafales de buts des
attaquants. Une explication valable pour les homonymes du club
londonien en Ukraine (Kiev), en Argentine (Sarandi) ou au Honduras
(Roatán).

A l'image des arsenaux, les employés des chemins de
fer argentins, Ferrocarril Central Argentino, ont fondé Rosario Central
et Ferro Carril Oeste, tandis que les marins australiens et japonais
sont respectivement à l'origine des Central Coast Mariners et des
Yokohama Marinos. Très répandue en Europe de l'Est, cette tradition
explique la multiplication de certains noms dans la région. Ainsi,
lorsque vous entendez les noms de CSKA, Dynamo ou Lokomotiv, sachez que les clubs en question sont rattachés à l'armée, à la police nationale
ou aux chemins de fer.

Mais travailler pour une société n'est
pas toujours une assurance de porter le maillot du club qui y est
associé. Ainsi au début du 20ème siècle, les cadres d'un magasin de
luxe de Buenos Aires fondèrent le Maipu Banfield pour disputer un
championnat entre entreprises. Mais les employés les plus jeunes, même
s'ils devaient payer leur cotisation, avaient seulement le droit
d'assister aux matches, pas de jouer. Frustrés, ces jeunes travailleurs
décident de devenir "indépendants" de leurs aînés et créent leur propre
équipe. Son nom ? Independiente bien sûr.

Les études et la jeunesse
Nul besoin d'attendre d'entrer dans le monde du travail pour pratiquer sa
passion. En effet, écoles et universités ont aussi donné naissance à
certains des plus grands clubs de la planète. De l'Universitario de
Deportes à Lima, aux Pumas de la UNAM, Université Nationale Autonome du
Mexique, en passant par Estudiantes de la Plata, les étudiants
d'Amérique latine se sont toujours montré aussi adroits dans les
amphithéâtres que sur les pelouses. Ceux du Colegio Comercial Anglicano
Argentino de Rosario ont même décidé de rendre hommage à l'Anglais qui
fonda cette école et introduisit le premier ballon en Argentine, un
certain Isaac Newell. Nous sommes alors en 1904 et les Newell's Old
Boys - les "anciens élèves" - voient le jour. Quelques années plus
tard, des écoliers nommés Jorge Valdano, Diego Maradona ou Lionel Messi
prouveront que l'enseignement du football y est de qualité...

Quant aux élèves du lycée stambouliote du quartier de Galata, lorsqu'ils
jouèrent et remportèrent leur premier match en 1905, les spectateurs
demandèrent qui étaient ces joueurs pétris de talent. On leur répondit
: "les messieurs du palais de Galata", "palais" se disant Saray en
turc. La formule plut à Ali Sami Yen, fondateur du club, qui décida
d'officialiser l'appellation Galatasaray pour son équipe. "Dès le
départ, nous nous sommes fixés l'objectif de jouer comme les Anglais,
de porter un nom et des couleurs distinguées et de battre toutes les
équipes", écrivit celui qui donna plus tard son nom au stade. Pari
gagné lors de l'année 2000, quand les Cimbom ont décroché la Coupe
UEFA, l'unique trophée européen du football turc.

La jeunesse n'est certes pas éternelle, mais son nom peut le devenir. En latin,
elle se dit "Juventus", et les jeunes garçons turinois qui décidèrent
de créer un club pour se consacrer à leur passion du ballon rond
étaient tous âgés de 14 à 17 ans. Le nom s'imposa alors comme une
évidence. Ironie du sort, 112 ans après, cette équipe fondée pars des
gamins est désormais connue dans le monde entier sous le surnom de...
Vieille Dame !

C'est aussi dans des racines latines que la
formation japonaise d'Osaka a trouvé l'inspiration. C'est une évidence
: le football se joue avec les jambes. Or, en italien, cette partie du
corps se dit gamba. Il n'en fallait pas plus pour qu'en 1980 le Gamba
Osaka voie le jour, appellation renforcée par le fait qu'elle se
rapproche fortement du verbe japonais gambaru, signifiant "insister" ou
"persister".

Mythologie et amour
Autre sourced'inspiration, les personnalités historiques. L'Ajax Amsterdam a donc
choisi son nom en l'honneur du héros de la mythologie grecque réputé
pour son courage et son audace, tout comme Hercule a fait des émules en
Espagne (Hércules Alicante), aux Pays-Bas (Heracles Almelo) ou en Grèce
(Iraklis Thessalonique). Au Chili, le club le plus populaire tire son
nom du fameux guerrier mapuche Colo-Colo, qui s'était illustré en
combattant les Espagnols au 16ème siècle.

Ces mêmes Espagnols ont tout de même laissé des traces dans le pays puisque l'Unión
Española est le club fondé à Santiago par les immigrants ibériques à la
fin du 19ème siècle. Il n'est pas rare que des clubs soient nommés en
fonction de l'appartenance ethnique de leurs fondateurs. Ainsi le
Celtic est issu de la communauté irlandaise de Glasgow, tandis que les
clubs chiliens d'Audax Italiano et Palestino sont respectivement
associés à la diaspora italienne et palestinienne.

Au Maroc en revanche, c'est l'inverse qui s'est produit. Sous protectorat français
entre 1912 et 1956, Casablanca n'offrait que peu de possibilités aux
Marocains de pratiquer le sport. Cette situation prit fin avec la
naissance du Wydad, premier club fondé par des Marocains. Quant au
choix du nom, Wydad signifiant "amour" en arabe, la légende raconte
qu'au cours d'une des réunions précédant la création du club, un des
membres fondateurs arriva en retard, parce qu'il regardait le dernier
film de l'actrice égyptienne Oum Kalsoum, intitulé Wydad...

Fifa.com

_________________
As Far Forever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.AsFaRabat.com
 
HIstorique et infos sur Noms des Clubs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HIstorique et infos sur Noms des Clubs
» TURBO - HISTORIQUE ET INFOS
» Changer les noms de clubs de farm
» Historique et infos techniques du CRM
» Noms des clubs...(source web)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.AsFaRabat.com :: FOOTBALL :: FOOT INTERNATIONAL :: Football Clubs-
Sauter vers: